Paris - Le Trianon - le 18/12/2005

Les 17 et 18 décembre, Marie Cherrier fait la première partie des Wriggles au Trianon à Paris.
"Chromo" est venue voir les Wriggles qu'elle adore et découvre Marie pour la première fois. Elle nous raconte ce concert.

"Décembre 2005, « acte V au Trianon » 5 dates et 5 salles pleines, les wriggles hein ? quoi ? comment ? mais qui sont-ils ? Christophe Gendreau (dit : kristof), Stéphane Gourdon (dit : stef), Frédéric Volovitch (dit Frédo ou Volo), Antoine Réjasse (dit : tonio) et Frank Zerbib (dit : franckie)

Leur première partie du 17 au 18 décembre a été, vous vous doutez bien !! Marie Cherrier !

Jupette en jean, cheveux au vent, ses musiciens les pieds à l’air, batterie et guitare aux mains, tous les 3, se sont jetés dans la fosse "wrigglienne" !!

D’un rythme très soutenu ils enchaînent 6 chansons de leur album « ni vue ni connue » (mais à connaître au plus vite), nos main en étaient rouges, nos bouches buvaient les sons de leurs voix et instruments, Marie nous racontait des histoires à nous faire frémir de joie, d’une fille affamée à ce gavroche, d’un bon vieux temps et d’la compote des grand-mères d’antan, d’une neige sur un trottoir d’un bistrot loin de Byzance, et pour finir un joyeux noël, normal pour un 18 décembre !!

bref Marie, Franck, Damien, 3 noms à retenir, je me suis dit !! et j’ai retenu car je suis la aux cotés de Ben !!

Le rideau se referme, et nos 5 hommes arrivent...

C’est 5 mecs en rouges, 5 voix, ils apparaissent sur scène avec 5 chaises de bureau (à roulettes), et le matériel utilisé pour toute la soirée se limite, en plus des 5 sièges, à une vitre, et quelques instruments : 3 guitares, un charengo, et un charleston.

Aucun décor, mais le décor c’est eux et eux seuls !

Quel style ont les wriggles ? c’est un peu tout et rien ! chanson française, humour théâtral, chanson théâtralisée à l’humour, les Wriggles font beaucoup de choses et beaucoup de choses font les Wriggles !

Leurs chansons sont variées, drôles, tristes, réalistes, humoristes, surréalistes, un peu sombres parfois noires, mais toujours politiquement correctes !



Ils se moquent des autres mais aussi beaucoup d’eux ! les claques et les baffes fusent, des sauts sur scène parfois des loupés qui leur coûtent cher aux jambes et aux bras !

Entre deux chansons on apprend que les yaourts de Franckie sont périmés, et ne se cachent pas de mourir sur scène ! il y a aussi quelques concours de chaises a roulettes, comme a la bonne vieille école !

Leur concert toujours trop court pour les wriggliens laisse assises beaucoup de personnes qui ne les connaissaient pas encore !

Encore quelques mois avant que deux d’entre eux ne partent pour voler de leurs propres ailes ! hé oui fin août 2006 ils ne seront plus que 3 sur 5 ! beaucoup de choses changeront mais les Wriggles resteront et ils sauront nous éblouir et nous rendre fou tout autant à 3 qu’à 5 !!

Mais les Wriggles c’est aussi « Julie » une p'tite olive, « poupine » le lapin amoureux d’une belette, « la soirée qui se barre en couille » dans « un village pourri », « les voisins » qui font chier haaa !! « ce que les temps sont durs » ! ils ont une « philosophie », comme « rambo » qui a « un secret » sur un « petit porteur » bourré avec un « agenda » plein !!

Ils parlent « d’amour et cul », « car l’amour » c’est pas ce que tu crois ! « au masculin »

« Ha bah ouai mais bon » ! les Wriggles disent : « moi d’abord » ! c’est « n’importe nawak », c’est des mecs qui « se la pétent grave » !! mais toujours très « sympas tic »

Aimer ou pas il faut choisir !

Moi « chromosomique » j’ai choisi j’adore, j’adhére !!

Pour plus de renseignements taper http://www.leswriggles.com

Chromo - le 15/05/2006

Marie CHERRIER - Site NON officiel
Site Meter
visiteurs depuis le 31 mars 2005