Orléans - Fête de la musique - le 21/06/2005

Le 21 juin 2005, Marie Cherrier et ses compères musiciens Franck et Damien sont invités par France Bleu Orléans pour la fête de la musique à Orléans. Le podium France Bleu est installé Place de la République.

Il fait très beau à Orléans ce 21 juin 2005. C'est souvent un atout pour la réussite de la fête de la musique. Les gens se promènent et s'arrêtent devant des artistes qui jouent ou chantent seuls ou en groupe. Pour les visiteurs, selon leurs goûts, de la musique classique aux groupes "métal", chacun y retrouvera son compte.

Marie a déjà de nombreux fans sur Orléans et la région surtout grâce à ses nombreux passages sur France Bleu. Quand Marie, Franck et Damien montent sur scène, beaucoup de gens se sont déjà installés devant le podium et sont impatients de découvrir enfin cette jeune artiste qu'ils entendent depuis février sur leur radio locale préférée.

Comme souvent, Marie commencera son concert assise, Franck à sa droite, Damien sur sa gauche.
Entre Franck et Marie la guitare "douze cordes" restera muette jusqu'à temps qu'ils interprètent les titres un peu plus enlevés, en particulier une chanson qui n'est pas dans le premier album, "la belle vie".

Marie chantera les dix titres du premier album "Ni vue ni connue" ainsi que quelques nouvelles chansons. Malheureusement pour le public, à quelques mètres du podium on entend un ampli duquel sort un bruit épouvantable et auquel doit être relié un hurluberlu qui a dû confondre "fête de la musique" avec "faites du bruit". Chacun a le droit de s'exprimer, certes, mais on assiste depuis quelques années à une montée des décibels qui devient franchement insupportable. Alors qu'il suffirait d'un peu d'auto-discipline et de respect des autres pour que tout le monde s'y retrouve, public et artistes.
Marie ne s'entend même plus chanter... Sur le moment il vaut mieux en rire.

Et quand on a la chance de pouvoir entendre et écouter les chansons de Marie, on peut apprécier toutes les facettes de son talent d'écriture, la qualité de ses mélodies, la justesse de son interprétation. Certains spectateurs peuvent alors découvrir Marie la "friponne", Marie la "tendresse", Marie "l'émotion", et aussi Marie "la rebelle". Car même si elle ne revendique pas le qualificatif de chanteuse engagée car son répertoire est varié, il est clair qu'elle dit ce qu'elle pense et elle le dit bien. Et sur ce point elle n'a sûrement pas fini de nous étonner... l'avenir nous le prouvera...

   

Pour une fois je dédie ces dernières images aux fidèles musiciens de Marie : Franck Dunas et Damien Jameau

A bientôt pour d'autres aventures musicales...

BenWink - le 18/09/2005

Marie CHERRIER - Site NON officiel
Site Meter
visiteurs depuis le 31 mars 2005